Imprimer

Réveil novembre 2013

Dix de guéris, un de sauvé. Tel pourrait être le résumé du récit de l’évangile de Luc (17.11-19). Il parle de la guérison de dix lépreux par Jésus. L’un d’entre eux est revenu sur ses pas pour remercier et… Jésus lui dit : « Ta foi t’a sauvé ».
Voici donc une différence de taille entre le fait d’être guéri et celui d’être sauvé. L’Evangile peut être une force de guérison des maux qui nous tenaillent, mais cela ne semble pas suffire pour être sauvé.
Etre sauvé. Qu’est-ce donc dans notre monde actuel ? Comment comprendre la notion de salut ? Dans nombre de religions existe un monde autre, différent, ailleurs, au-delà souvent de la mort, où l’être humain retrouvera un état de quiétude, de béatitude, de plénitude. Paradis, nirvana ou autre « lieu » atemporel… sont promis à l’homme de foi. Oui, mais…
Le dossier de ce mois ne prétend pas aborder toutes les questions, ni résoudre toutes les interrogations que nous pourrions avoir au sujet du salut. Il tente juste de soulever un voile, interpréter pour aujourd’hui une parole de vie, en précisant certaines notions, certains concepts devenus souvent incompréhensibles pour nos contemporains… comme pour nous !
Car oui, quelle définition pourrions-nous donner au mot « salut » ? Comment le cerner ? Est-il encore l’objectif de nos quêtes spirituelles ? Le langage courant l’utilise souvent pour évoquer une situation à l’issue heureuse : un tel a été « sauvé de la noyade », un autre « sauvé par les secours »… et que dire du collégien « sauvé par la sonnerie de son établissement », lui évitant de répondre à une question embarrassante ! Tout ces cas font référence à l’idée de mort : pour l’homme d’aujourd’hui, être sauvé ce serait ne pas mourir, ou traverser la mort sans encombre.
Mais le Christ ne propose pas cela d’abord. Il parle d’un salut, offert à qui croit en lui, visible en premier lieu dans le quotidien de nos vies. Le salut est ainsi une offre pour maintenant, avant d’être pour demain. Et l’acceptation de ce salut-là nous permet de vivre confiant et en paix avec nous-même et avec les autres.