Imprimer

Pour l’emmener vers demain…

Parole audacieuse, impensable, d’un siècle passé : « Et si les femmes avaient le droit de vote ? » Conclusion d’une conférence d’un président de notre conseil national : « Je rêve que mon successeur soit une femme »... »

Dans un autre registre, cette parole de Jésus devant le temple de Jérusalem, magnifique et à peine achevé : « Il ne restera pas pierre sur pierre », et aussi « Le Royaume de Dieu s’est approché », et encore « De toutes les nations faites des disciples »… Utopie, vision catastrophiste, projet, rêve fou, promesse, engagement ? Entre catastrophe annoncée et utopie rêvée, où va notre monde, que deviendra notre Eglise, où allons-nous ? La Bible donne un sens à l’histoire. Elle n’est pas cyclique comme le croyaient nombre de peuples aux époques bibliques, elle n’est pas non plus semblable à un soufflé qui gonfle puis retombera inéluctablement, selon une vision largement partagée aujourd’hui. Notre histoire est orientée par le projet de Dieu.
Dans le semainier*, les textes de la semaine 11 lient l’avenir à la transmission. Que transmettons-nous à nos enfants et vers quoi les emmenons-nous ? Que témoignons-nous auprès de ceux qui nous entourent et de quelle espérance rendons-nous compte ?
Frères et sœurs, nous recevons la promesse d’une terre renouvelée et d’une humanité réconciliée et fraternelle, que cette utopie soit l’horizon de notre travail quotidien et de nos engagements.

* Vous n’avez pas le semainier ? Demandez-en à votre pasteur, partagez-en la lecture en famille, distribuez-le parmi vos proches.

Pierre Grossein,
président du conseil régional

Réveil - mars 2014